Mr Bingo #KIKK1702/11/2017

Un brin de folie pour terminer ma première journée au KIKK. Que dis-je un brin? Un mec complètement barré!

Il s’appelle Mr Bingo parce qu’il a gagné 141£ au Bingo. Un détail presqu’insignifiant mais qui illustre le fait qu’une petite chose peut avoir de « grandes » conséquences.

Il nous a expliqué qu’il aime les cartes postales. Et qu’il déteste Martin Olley qui avait critiqué son travail, une fois. C’est devenu comme une passion, de coller des allusions plus ou moins claires à propos de son aversion. Si toutefois on considère que « Fuck you, Martin Olley » est explicite.

Un autre détail qui a changé l’histoire (je mets un petit « h » car c’est juste la sienne, d’histoire): un de ces soirs où il s’ennuyait, il a posté un message qui a donné un tournant décisif à sa vie: il a proposé d’envoyer une carte postale avec une insulte à la première personne qui commenterait son tweet. Il a été retweeté des milliers de fois et ça lui a donné une autre idée... en faire son boulot. Et il aime ça. Il adore, même.

Un autre jour, il a eu l’idée de faire un bouquin. Et donc, de lever des fonds. Il a regardé des vidéos de crowdfunding et leur a trouvé, à toutes, un point commun: elles sont chiantes. Comme il voulait se distinguer, il a décidé de faire un rap. Il a soigneusement choisi son beat, demandé l’autorisation de l’utiliser a l’auteur, passé trois semaines à écrire le texte avec un dictionnaire de rimes. Il a offert des récompenses aux gens qui donnaient pour son projet. Du level, encore une fois: ça part de la carte postale d’insulte jusqu’à se faire afficher bourré dans un train. Et devinez quoi? Ça marche du tonnerre.

Bref, un mec complètement fou, indescriptible (même si j’ai essayé), qui fait ce qu’il aime. Et il a raison.

J’oubliais de conclure: Fuck you, Martin Olley!

#KIKK17

Vignette: 

Autres billets blog écrits par cet ambassadeur