OncoKDM : un « LinkedIn » de Gosselies contre le cancer 17/05/2017

OncoDNA, biotech spécialisée dans la médecine personnalisée pour les patients atteints de cancers avancés, a lancé sa plateforme web OncoKDM. Celle-ci rassemble les données générées par les différents centres de lutte contre le cancer.

Après avoir racheté son distributeur espagnol, la start-up wallonne OncoDNA, spécialisée dans la médecine personnalisée pour les patients atteints de cancers métastatiques, située au sein de l’aéropôle de Gosselies a lancé mercredi sa plateforme web OncoKDM, une sorte de "LinkedIn" pour oncologues.

Cet outil s’inscrit dans le cadre du projet Moncodaneum, soutenu financièrement par la Région wallonne. Directement inspiré par le Mundaneum du Belge Paul Otlet, précurseur de l’internet en version papier. OncoKDM consiste à mettre en ligne un logiciel "SaaS" (Software as a service), qui permet de connecter un maximum de centres de lutte contre le cancer dans toute l’Europe. L’idée est d’agrandir la base comparative en rassemblant un maximum de donnée. Le but, in fine, sera de déterminer la meilleure stratégie de traitement et de suivi des patients souffrant d’un cancer.

OncoKDM offre son expertise pour l’interprétation des données brutes de séquençage et les tests de laboratoire  afin de les transformer en rapport contenant des données essentielles pour le traitement des patients. "Nous sommes les seuls à intégrer toutes ces choses complexes" a expliqué Jean-François Laes, Chief Technological Officer de la biotech.

La plateforme s’alimentera sans cesse des données nouvelles fournies par les oncologues participant. Elle fonctionnera comme une base de données en perpétuelle évolution. A priori, son utilisation est simple puisque selon Jean-François Laes, "elle est basée sur le web. Il n’y a pas d’investissements en technologies de l’information à faire".

Créée en 2012, OncoDNA, qui vient d’emménager dans de nouveaux locaux situés juste à côté de ses anciennes installations, occupe aujourd’hui une cinquantaine de personnes. Son objectif est d’aider les oncologues du monde entier grâce à un meilleur établissement et suivi du traitement des cancers avec métastases via interprétation d’analyses d’échantillons effectuées par l’Institut de Pathologie et de Génétique voisin. 

Cérémonie de l'accord entre Chimay, Huyghe et leur distributeur indien.

La Chimay se boira bientôt en Inde 17/11/2017

La brasserie de Chimay faisait partie de la délégation d’entreprises...
more

Vésale Pharma va vendre ses probiotiques en Inde 17/11/2017

25 sociétés wallonnes accompagnaient le Roi Philippe et la Raine Mathilde lors de leur mission en Inde....
more